ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Quelle est l’origine de la violence en milieu jeunes ? - Jeunesse Positive
   Français English
jeunessePositive.com

Quelle est l’origine de la violence en milieu jeunes ?

Publié : dimanche 12 décembre 2021 à 09:57 | Modifié : dimanche 12 décembre 2021 à 09:59

 

La violence en milieu jeunes a toujours existé. Mais, elle était moins perceptible par rapport à ce que nous vivons maintenant au quotidien. Au vu de l’explosion des actes de violence en milieu jeunes, on est amené à se poser des questions sur l’origine d’une telle flambée de violence.

Personnellement, après moult observations sur ce sujet de violence en milieu jeunes, je vais exprimer dans cet article mes analyses.

 

 

Nous sommes tous concernés !

A mon avis, tous les acteurs de la société sont concernés par cette flambée de violence. Chacun à son niveau, avec un niveau de responsabilités relativement important.

Que ce soit les états, les parents ou les éducateurs et les jeunes mêmes, chacun a une part de responsabilité sur cet état de choses et devrait participer à la réduire.

La violence, à mon avis, est en grande partie liée à la consommation des drogues, qu’elles soient légales ou illégales. L’autre petite partie viendrait des « éducations » qui sont parfois aussi liées aux effets dévastateurs des substances addictives.

 

Les jeunes

Avec l’évolution de la technologie, les moyens de communication se sont élargis et vulgarisés. Que ce soit à travers la télévision ou internet (qui sont à mon avis les médias les plus utilisés et vecteurs de cette violence), il y a comme une volonté réelle à pousser à la consommation des stupéfiants qui conduisent le plus souvent à la violence.

Les jeunes aiment bien les films et séries télévisés qu’ils regardent à la télé ou sur internet. Dans la plupart de ces productions audiovisuelles, la consommation des drogues de toutes sortes est vulgarisée et la violence est quelque chose de naturelle. Les jeunes s’y abreuvent à volonté et prennent pour modèles, ces façons d’agir et de faire. Pour un oui ou pour un non, on peut ôter la vie ! En ignorant qu’il y a des conséquences légales, morales, mais aussi spirituelles.

L’ignorance à mon avis ne doit pas être une excuse. Chaque jeune devrait chercher à savoir ce qui est véritablement « bien » pour lui et pour la société dans laquelle il évolue. Ce n’est pas parce qu’on voit untel ou unetelle agir de telle manière qu’on est obligé d’agir aussi ainsi. Il est vrai que la responsabilité des parents est engagée mais, les jeunes ont également un effort à fournir.

 

Les parents / éducateurs

Les parents sont à la base du devenir de l’enfant. Ils sont les GUIDES et EDUCATEURS de la jeunesse. En parlant d’EDUCATEUR, je ne pense pas seulement à ceux qui exercent une profession dans le domaine de l’éducation, mais à tous ceux qui sont parents, parce qu’ils sont NATURELLEMENT EDUCATEURS.

Beaucoup de parents ne jouent pas leur rôle. Les enfants sont abandonnés à eux-mêmes, avec pour guide, ce qu’on voit à la télé ou sur internet et parfois, les mauvaises compagnies.

On comprend que la vie soit dure pour certains qu’ils passent le plus de temps à chercher les moyens de subsistance, mais ce n’est pas une excuse pour mettre en péril LE DEVENIR DES ENFANTS en ne mettant pas comme priorité, la « bonne » EDUCATION. « Bonne » EDUCATION pour moi est ce que les parents inculquent aux enfants et que ces derniers acceptent, dans l’objectif de leur faire découvrir leurs potentialités et de faire d’eux des personnes autonomes sur plusieurs plans et qui œuvrent pour le bien de l’humanité.

 

Pourquoi certains enfants se « perdent » ?

L’affection est à mon avis, la base de l’épanouissement et du devenir de l’enfant. Par expérience, on constate qu’il y a des enfants qui sont souvent beaucoup plus exigeants d’affection. Tout de même, le rôle des parents est de donner aux enfants l’affection qu’ils méritent. PAS PLUS, NI MOINS !

A mon avis, s’il y a une période pour laquelle il faut faire tous les sacrifices nécessaires pour l’enfant, c’est celle du début de la grossesse jusqu’à l’âge adulte ou l’enfant devient autonome.

Les comportements déviants et la délinquance ont à la base pour point commun, le MANQUE D’AFFECTION. Peut-on donner ce que l’on n’a pas ? Ça c’est une question qui fera l’objet d’un développement dans un autre article. Cependant, je dirais en toute logique que chaque parent donne ce qu’il a reçu ou obtenu.

Il parait évident qu’en ce qui concerne le rôle des parents dans le devenir des enfants, les facteurs de risque engageant la responsabilité des parents peuvent être, sans s’y limiter, le manque de surveillance et d’encadrement des enfants par les parents, la mise en place de pratiques disciplinaires parentales dures, laxistes ou incohérentes, le faible niveau d’affection entre les parents et les enfants, le manque d’intérêt des parents pour les activités des enfants, la consommation des drogues par les parents mêmes, le chômage, les revenus financiers faibles…

 

 

Les parents trafiquants de drogues

A travers le monde, quel que soit le pays, il y a une explosion de la consommation des drogues. Le « marché » le plus visé est la JEUNESSE. Certains s’étonnent ou font semblant de s’étonner qu’une bonne partie de la jeunesse adoptent les drogues.

Les personnes qui sont à la tête des organisations de trafic de drogues ne sont pas des extra-terrestres ! Ils ne viennent pas de la planète mars, de Jupiter ou de tout autre planète que vous connaissez. Ce sont des êtres humains comme vous et moi. Ce sont des PARENTS d’enfants. Ils choisissent tout simplement de mettre l’argent facile en avant même s’il faut détruire toute l’humanité.

Les parents trafiquants de drogues sont connus. Nous les côtoyons ou avons déjà entendu parler d’eux sans parfois savoir qu’ils sont à l’origine d’une grande partie des violences.

J’ai souvent entendu certains mettre en avant « l’aide » que ces barons de la drogue apporteraient à la société. Que vaut la construction de tel ou tel édifice par exemple par rapport à la destruction de millions de vie ? Même si c’est la destruction d’une seule vie, elle ne se justifierait pas !

 

 

 

Les états

Le rôle de chaque état est primordial. Que ce soit dans l’éducation des masses ou dans la prévention/protection.

Si les états, qui ont tous les moyens nécessaires pour contrôler les entrées et sorties de leurs territoires, mettent véritablement ces moyens en pratique pour lutter efficacement contre le trafic de drogues, aucun chargement de drogues n’entrerait dans leurs territoires.

Quelle politique d’éducation les états mettent-ils en place pour informer ou éduquer la jeunesse sur les conséquences néfastes liées aux consommations des drogues ?

Que font les états concrètement pour contrer efficacement le trafic de drogues ?

On se rend parfois compte dans certains pays que ce sont des personnalités haut-placées qui sont à la tête des organisations de trafic de drogue ou qui les soutiennent.

 

 

 

 

 

AIDEZ-MOI !

Vie de famille

POUR UN AVENIR MEILLEUR

Parents

 

Cookies

Politique de confidentialité

© 2022- jeunessePositive.com | développé par bidzoni